Présidence de la République

Agence de Promotion des Investissements et des Exportations

Célébration de l’année africaine de l’infrastructure qualité, l’ANM célèbre l’événement à Cotonou avec faste.

C’est en marge de la célébration de l’année africaine de l’infrastructure qualité décidée par le PAQI que l’Agence Nationale de Normalisation, de Métrologie et du Contrôle Qualité (ANM) a décidé d’organiser un déjeuner-débat pour sensibiliser au plus haut niveau les décideurs et les acteurs du secteur privé bénéficiant des services de l’infrastructure qualité au Bénin. Le thème retenu pour la circonstance est « Quelle métrologie pour quelle économie ? »

C’était ce jeudi 18 mai 2017 dans la salle des fêtes de Magic Land à Cotonou sur la route de l’aéroport. Devant un parterre d’autorités, d’acteurs du secteur privé et des patrons des médias, l’honneur est d’abord revenu à Monsieur Loukoumanou OSSENI, Directeur Général de l’ANM de présenter sa structure, une nouvelle d’ailleurs ; puisqu’issue de la fusion de l’ex-ABeNOR et l’ex- ABMCQ. Selon ce dernier, la nouvelle structure devra quitter le rôle de métrologie gendarme pour être un outil d’accompagnement des entreprises.

En d’autres termes selon Loukoumanou OSSENI, « il faut aller vers cette métrologie qui permet par exemple de connaître le taux d’acidité au niveau du karité, de connaître le taux du téfon au niveau de l’ananas, de permettre à nos entreprises de maîtriser réellement le poids du container envoyé à l’extérieur conformément aux dispositions de la Convention SOLAS qui est entrée en vigueur depuis le 1er juillet 2016.Ce sont là, selon lui les défis auxquels est confronté notre pays et que  notre métrologie  doit pouvoir relever ».

Jean-Bernard FAVI, Directeur Général du Commerce présent à la cérémonie a également pris la parole pour présenter sa direction et montrer l’importance de la qualité dans les activités commerciales. On retiendra de sa présentation que la Direction Générale du Commerce est issue elle aussi de la Fusion de deux Directions Générales à savoir : la Direction Générale du Commerce Intérieure et la Direction Générale du Commerce Extérieure. Elle est chargée de la politique générale du commerce du pays et travaille en parfaite harmonie avec l’ANM pour le respect des normes dans les échanges commerciaux. Jean-Bernard FAVI a rassuré les participants que le Ministère en charge du Commerce travaillera de façon à ce que les produits qui rentrent au Bénin soient de bonnes qualité et respectant les normes.

A sa suite, Lazare Maurice SEHOUETO, Ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat a rappelé aux chefs d’entreprises présents l’utilité pour eux de se conformer aux normes internationales pour la compétitivité de notre économie.

Pour lui, la fusion des deux structures est intervenue pour faciliter la vie aux acteurs du secteur privé et pour plus d’efficacité. Il a également mis l’accent sur l’aspect accompagnement des entreprises que devra garantir l’ANM. C’est pour cela rassure-t-il que le gouvernement a déjà pris des dispositions très fermes pour équiper l’ANM en matériels techniques pour lui permettre de réussir convenablement sa mission. Il a ensuite salué l’accompagnement de l’Allemagne (PTB qui l’Institut de Métrologie Allemand) et de la Turquie dont bénéficie déjà l’Agence Nationale de Normalisation, de Métrologie et du Contrôle Qualité. Lazare Maurice SEHOUETO n’a pas manqué de féliciter tous les travailleurs de l’ANM pour les efforts qui sont fournis au quotidien.

 Après cette série d’allocutions ; les invités ont eu droit à la projection d’un film vidéo réalisé par l’Institut de Métrologie Allemand, le PTB.  De ce film intitulé « Qualité pour l’Afrique, comment faire confiance à l’invisible ? » ; on retiendra que l’infrastructure qualité qui est constituée de la métrologie, des essais, de la normalisation, de la certification, de l’accréditation et du management de la qualité ; est en effet la condition indispensable pour qu’un pays puisse bénéficier de la prospérité et du progrès pour garantir la protection des consommateurs.

C’est le Représentant-résident de l ’UEMOA au Bénin qui a ouvert le bal des débats ; tout en mettant l’accent sur les enjeux de la métrologie, il a tenu à justifier l’accompagnement sans cesse de son institution à l’ANM avant saluer l’initiative de l’organisation de la cérémonie. Tous les autres intervenants à savoir le Directeur Général de SGS au Bénin, de Natura Bénin, les représentants de SODECO, de l’AGETUR en passant par les anciens Directeurs de la Métrologie sans oublier les journalistes ; ils ont tous souligné l’importance de la métrologie dans l’économie d’un pays avant de faire des suggestions à l’endroit de l’ANM pour plus d’efficacité sur le terrain.

C’est donc sur cette note d’échanges fructueux auxquels a participé activement le Ministre Lazare Maurice SEHOUETO qu’a pris fin la cérémonie de célébration de la journée africaine de l’infrastructure qualité.

Par Abdel Madjid ADELAKOUN

Chargé de Communication/ANM